Au service d’E.LECLERC

E.LECLERC est fier de ses différences. L’enseigne rassemble près de 600 commerçants indépendants, de véritables entrepreneurs, qui partagent des valeurs communes et construisent ensemble la réussite de leurs entreprises.

Chiffres clés E.LECLERC 2021

49,3 mds


chiffre d’affairES
(carburants compris)

22,5%


part de marché

+700


Magasins HYPERS,
SUPERS ET EXPRESS

+2 500


ENSEIGNES
SPÉCIALISÉES

+700


drives et
drives piétons

+700


stations-service

E.LECLERC, des valeurs qui font la différence

Un modèle coopératif

L’enseigne E.LECLERC est dirigée par de véritables entrepreneurs autonomes, propriétaires de leur commerce. L’indépendance est la clé de voûte de cette aventure humaine qui compte aujourd’hui près de 600 adhérents.

À l’opposé du modèle intégré, le groupe E.LECLERC revendique l’autonomie de chaque magasin et prône l’initiative individuelle au service du projet d’enseigne : rendre plus accessible la consommation au quotidien.

Le modèle s’articule autour d’une instance stratégique, l’ACDLEC (l’Association des Centres E.LECLERC), dont tous les adhérents sont membres et de coopératives (de référencement et d’achat) au niveau régional, national et européen.

SIPLEC est l’une de ces coopératives. Sa gouvernance s’organise entre un Directoire et un Conseil de Surveillance dont les membres sont des propriétaires de magasins.

  • Président du Directoire

Philippe Amann

  • Président du Conseil de surveillance

Philippe Michaud

L’adhérent : un entrepreneur

Chez E.LECLERC, les dirigeants des magasins sont des chefs d’entreprise. Indépendants et propriétaires de leurs magasins, ils adhèrent à la coopérative E.LECLERC, et à ce titre, participent activement à la vie de l’enseigne.

Pour devenir adhérent, il doit avoir travaillé au sein de l’enseigne plusieurs années et occupé avec succès une fonction de directeur de magasin. Il doit également être parrainé par d’autres adhérents qui valident son parcours et l’accompagnent.

Les adhérents s’engagent à respecter un certain nombre de règles parmi lesquelles :

  • vendre au meilleur prix
  • distribuer 25% des bénéfices avant impôts de chaque magasin aux collaborateurs
  • participer bénévolement à la gestion des outils collectifs du Mouvement, dans des commissions où ils sont décisionnaires.

Une vision du métier de commerçant :
distributeur d’utilité sociale

En créant E.LECLERC, son fondateur Edouard Leclerc voulait permettre à chacun de s’offrir ce dont il a besoin. En 1949, il crée un concept de course révolutionnaire en décidant de vendre au prix de gros directement aux particuliers.

Il emmène dans son sillage d’autres commerçants prêts à défendre leurs convictions face aux lobbies et pouvoirs publics, avec un seul objectif en tête : proposer un ensemble de produits et de services de qualité mais au meilleur prix.

D’abord concentré sur les produits de grande consommation, le combat s’étend au fil des années à des offres et services répondant à de nouveaux besoins.

Droits d’auteur détenus par

Charles COURRIERE/ PARISMATCH/SCOOP

E.LECLERC, un modèle bâti sur un état d’esprit

Une fine compréhension des attentes et problématiques des Français

C’est en partant systématiquement des problématiques quotidiennes des consommateurs que E.LECLERC choisit de développer et/ou modifier ses offres et services :

  • Dès 2006 en lançant un comparateur de prix quiestlemoinscher.com
  • En lançant des offres tenant compte de l’évolution des pratiques de consommation devenues plurielles
  • En testant localement des concepts commerciaux pouvant ensuite être développés au niveau national, comme par exemple le drive en 2007 ou les espaces de produits de seconde main en 2018.

Des valeurs qui militent pour l’accessibilité

Le modèle E.LECLERC est intrinsèquement inclusif : dans son organisation interne, mais également dans les combats qu’il choisit de mener avec conviction, souvent en trublion, afin de permettre l’accès pour tous :

  • à une alimentation de qualité
  • aux produits de santé (parapharmacie, audition, optique, centres de soins esthétiques)
  • à la mobilité (location de véhicules, carburant) et aux énergies en général
  • à la culture et aux voyages, avec des espaces dédiés

E.LECLERC, un distributeur responsable

Droits d’auteur détenus par

E.LECLERC – Vincent Krieger


Une politique engagée en matière de développement durable

Quelques exemples notables : la suppression des sacs de caisse à usage unique en 1996, mais aussi l’encouragement aux économies d’énergies grâce aux “Primes énergie”, l’organisation annuelle du plus grand rassemblement pour l’écologie en Europe « Nettoyons la nature », l’engagement à réduire les emballages de ses produits à marque d’enseigne, ou encore le déploiement de bornes de recharge pour véhicules électriques et d’ombrières photovoltaïques sur les parkings de ses points de vente.

Les adhérents, au cœur du tissu économique et social local

Au-delà du rôle d’employeur majeur dans les territoires, les magasins de l’enseigne œuvrent pour soutenir les producteurs locaux via des « Alliances locales » ou encore les associations de proximité (sportives, solidaires, culturelles).

Nationalement, E.LECLERC soutient la Fondation Recherche Alzheimer et la Ligue contre le cancer.